Jumelage entre le canton de Chaource et Epperthausen

 

En 1987 furent pris les premiers contacts en vue d’un jumelage franco-allemand avec la ville d’Eppertausen.

Le premier déplacement des élus du Chaourçois les 19 et 20 décembre 1987 devancèrent la création du Comité de Jumelage en janvier 1990. Ce comité organisa dans l’une et l’autre ville divers rassemblements avant d’aboutir à la cérémonie officielle du jumelage du canton de Chaource avec la ville d’Epperthausen, le 7 octobre 1990 à Chaource.

Depuis, Français et Allemands se retrouvent régulièrement pour diverses festivités dont le célèbre marché de la Sainte Catherine, continuant ainsi d’encrer dans l’histoire l’amitié franco-allemande.

 

 

Comité de Jumelage du Pays d'Othe

Site : www.jumothe.jimdo.com

L'origine des relations entre Aix-en-Othe et Neresheim, petite ville du Bade-Wurtemberg, située à la limite de la Bavière, dans le Jura Souabe, à environ 50 km au Nord d'Ulm et à 700 km d'Aix-en-Othe, remonte aux années 80.

C'est à ce moment que le collège d'Othe et Vanne à commencé à tisser des liens amicaux avec son homologue, la Härtsfeldschule de Neresheim à l'occasion d'échanges linguistiques. Cet appariement a été très fructueux et est devenu une véritable institution. Dans le Pays d'Othe, on peut penser que plusieurs centaines de jeunes (devenus adultes maintenant) ont pu profiter de ces rapprochement Franco-Allemands. Afin que tous ces efforts voient leur aboutissement, il est apparu à certains qu'il était temps d'institutionnaliser, au niveau des adultes, ce que les jeunes avaient si bien su construire.

 La création d'un Comité de Jumelage d'Aix-en-Othe a donc eu lieu en 1994. Sa première action a été d'officialiser ces relations privilégiées par la signature d'une charte entre les Maires des deux communes. Cette charte a été signée le samedi 15 juin 1996.

 
  Quelques années plus tard, le comité de Jumelage s'est transformé en un Comité de Jumelage du Pays d'Othe, ce qui lui a permis d'accueillir les communes de Bérulle, Estissac, Maraye-en-Othe, Neuville-sur-Vanne, Nogent-en-Othe, Paisy-Cosdon, Pâlis, Planty, Rigny-le-Ferron, Saint-Benoist-sur-Vanne, Saint-Mards-en-Othe, Villemaur, Villemoiron et Vulaines

Au départ, le rôle essentiel du Comité était de mettre en relation les associations Françaises et Allemandes et de favoriser leurs rencontres, en aidant à résoudre les problèmes dus en général à l'éloignement.

Il s'est élargi et, depuis, d'autres liens ont été noués : d'abord avec Bagnacavallo, ville italienne jumelle de Neresheim, puis avec Strzyzow, en Pologne, à l'occasion d'un projet scolaire et enfin avec Stone, en Angleterre, qui entretient des rapports de coopération avec nos amis italiens.

En 2012, le Comité devient délégataire de la Communauté de Communes du Pays d'Othe Aixois

 
 

La Communauté de Communes du Pays d'Othe Aixois s'est dotée de la compétence "Relations Internationnales et Coopération Décentralisée". Cela a permis de mettre en œuvre un jumelage qui s'appuie sur une population plus importante face à Neresheim (8 000 hab.) et Bagnacavallo (16 000 hab.). Le jumelage qui a donc été conclu le 9 juin l'a été entre Bagnacavallo et la Communauté de Communes du Pays d'Othe Aixois (CCPOA).

Les communes d'Estissac et de Neuville-sur-Vanne, qui soutiennent depuis sa création le Comité de Jumelage gardent, bien sûr, toute leur place au sein du comité.

 Une convention d'objectifs  a été signée entre la Communauté de Communes et le Comité pour acter la délégation de la gestion des Jumelages.

 

Jumelage avec la ville de Stoumont


Cette association a pour but, en promouvant les principes de la charte de la Fédération Mondiale des Villes Jumelées - Cités Unies proclamée par les maires et délégués des collectivités locales et les délégués des comités de jumelage, de développer dans tous les domaines les relations et les échanges entre la Communauté de Communes du Val d'Armance et l'Entité Communale de Stoumont (belgique).


1)- De faciliter les rencontres, la compréhension et la connaissance réciproque.

2) - De permettre des actions directes de coopération.

3) - De développer l’amitié entre les habitants.

 

 

 

Jumelage entre les Communautés d’Anzegem et la communauté de communes des Portes du Pays d’Othe

C’est par un beau soir d’été, quelque part sous le ciel de France, que deux touristes, l’un Belge flamand, l’autre Français Othéen, se découvraient de sympathiques affinités, notamment leur appartenance à une société musicale.

De cette amitié naissante germait rapidement l’envie d’un rapprochement entre associations :

la «Fanfare royale de Ingooigem» et l’«harmonie Music en othe»

 
 

C’est par un beau soir d’été, quelque part sous le ciel de France, que deux touristes, l’un Belge flamand, l’autre Français Othéen, se découvraient de sympathiques affinités, notamment leur appartenance à une société musicale.

De cette amitié naissante germait rapidement l’envie d’un rapprochement entre associations :

la «Fanfare royale de Ingooigem» et l’«harmonie Music en othe»

Aboutissant a un premier concert regroupant les deux formations en 2001 à Estissac, sous la direction alternée de Joos Crêteur et de Eric Broquet, et à un second  en 2000, en Belgique cette fois, devant un parterre de spectateurs comblés.

De ce jumelage musical à un jumelage entre collectivités , il n’y avait qu’un pas ; un pas aisément franchi en 2007, par un premier contact des représentants de la Communauté d’Anzegem et de la Communauté des Portes du Pays d’Othe,à l’occasion du centenaire de la fanfare royale d’Ingooigem. Centenaire réunissant à nouveau les deux formations totalisant 70 musiciens.

C’est le 26 septembre 2009, que la Communauté belge d’Anzegem, la Communauté des Portes du pays d’Othe et la commune d’Estissac s’engageaient pleinement en signant la charte de jumelage

Cet évènement fut souligné par un défilé musical, la plantation de l’arbre de l’amitié, d’un repas rapprochant les communautés, et d’un concert de l’harmonie Music en Othe, renforcée d’éléments de l’harmonie belge ; un ensemble co-dirigé par Joos Crêteur, Eric Broquet & Céline Deturche.

Ce fut également l’occasion d’un plein échange entre nos homologues belges et le comité de jumelage du syndicat d’initiative intercommunal Vanne Pays d’Othe, présidé par Joëlle Lemoine. Un comité qui n’a pas ménagé ses efforts pour articuler l’aspect festif de cette manifestation : accueil chaleureux, repas convivial, visites guidées de notre région